La Croisette, écrin éclatant de la beauté de Cannes © J. Kélagopian
La Croisette, écrin éclatant de la beauté de Cannes © J. Kélagopian

Une candidature pour protéger et valoriser le patrimoine cannois

David Lisnard, Maire de Cannes, Vice-Président du département des Alpes-Maritimes, souhaite protéger et valoriser le patrimoine naturel, culturel et spirituel communal en proposant à l'inscription sur la liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO : la baie de Cannes, constituée des îles de Lérins et de la Croisette.

Les îles de Lérins offrent aux visiteurs un dépaysement total et ravissement à la fois les amoureux de la nature et les amateurs de calme et de détente, d'histoire et de patrimoine, de mystères et de légendes.

Habitées depuis l’Antiquité, l’île Sainte-Marguerite et l’île Saint-Honorat ont ainsi conservé les témoignages culturels de multiples populations et nourri de fabuleuses histoires, réelles ou imaginaires, telles que le mystère du « Masque de fer » ou l’épopée de la « Smala d’Abd el-Kader ».

La présence de la Congrégation des Cisterciens de l’Immaculée Conception au sein de l’archipel en a fait un haut lieu de spiritualité en Méditerranée. Le monastère, toujours en activité, est l’un des plus anciens foyers de vie monastique de la chrétienté occidentale.

La Croisette, boulevard mythique

Pour compléter la force de cette candidature sur le plan culturel, le site proposé pour intégrer le patrimoine mondial de l’Unesco comporte La Croisette, lieu mythique de rencontres et d’échanges internationaux, aussi bien culturels que commerciaux et de loisirs.